25 juin 2024
Votre téléphone ne vous rendra pas moins fertile !

Votre téléphone ne vous rendra pas moins fertile !

Nous avons tous à un moment donné suspecté l’implication des téléphones portables dans la baisse de fertilité et donc la régression du taux de natalité. Cela est essentiellement causé par la vague de propagande médiatique, qui accompagne chaque sortie d’une nouvelle technologie de communication.

On vous a déjà dit que les scientifiques supposent que l’abandon de votre téléphone, votre routeur Wi-Fi ou vos équipements infrarouge soutient naturellement la fertilité. ?

Aussi étrange que cela puisse avoir l’air, il s’est avéré que ces suppositions ne sont pas plus que des hypothèses scientifiques, que le public prend beaucoup trop au sérieux. Apparemment, comme cette théorie a des partisans, elle ne manque pas autant d’incertitudes.

Votre portable affecte-t-il vraiment votre fertilité ?

Si vous êtes un homme qui prend son téléphone dans sa poche toute la journée, vous avez surement entendu que cette habitude peut diminuer la qualité fertilisante de votre sperme. Toutefois, selon certains chercheurs, il ne faut pas se précipiter à porter ce jugement.

La raison est que les résultats d’une étude menée dans ce sens , stipulent que la mobilité des spermatozoïdes, ou leur capacité à bouger normalement, n’a été affecté que 8% des sujets de l’expérience. Les scientifiques jugent que cette portion, qui n’est pas assez conséquente devant 85% qui n’ont montré aucun signe d’anomalie à la suite de leur exposition aux radiations électromagnétiques, n’est donc pas assez importante pour crédibiliser la culpabilité des téléphones portables à affecter la durée de vie ou la mobilité des spermatozoïdes.

Par ailleurs, d’autres recherches ont démontré que l’effet de l’électromagnétisme est nettement plus remarquable sur la fécondité des hommes, qui sont déjà atteints de problèmes d’infertilité ou sont susceptibles de frôler la stérilité.

Peut-on reprocher à l’usage des téléphones portable la baisse de la fertilité?

Plusieurs experts se sont prononcés sur le sujet en affirmant qu’il n’y a pas de résultats assez solides pour affirmer qu’il faut défendre aux gens de garder leurs téléphones portables à leur portée, chose qu’ils assument en notant plusieurs failles dans les théories sur le liens entre infertilité et ondes électromagnétiques : les sujets de l’expérience sont tous des patients de cliniques de santé reproductive, ce qui suppose que la sélection expérimentale est partiale.

Il faut aussi noter que la qualité de l’activité des spermatozoïdes n’est pas fixe, mais peut changer durant la même journée. Elle doit alors être surveillée à long terme pour avoir des échantillons de données fiables. De plus, les données envoyés par les stations de bases téléphoniques sont dispatchés en permanence.

Cela dit, au lieu de se concentrer sur des variables peu considérables comme l’impact des téléphones portables, il faut se tourner vers des facteurs plus imminents qui déterminent la fécondité masculine, à savoir l’hérédité, l’exercice physique, la santé psychique et le régime alimentaire.

Ne vous laissez vous pas avoir ! ces statistiques révèlent que la baisse de la fertilité est plus en relation avec la tendance de la population à repousser la conception à un certain âge, ce qui explique la dégradation des chances de reproduction fructueuse autant pour l’homme que pour la femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *