25 juin 2024
maillot de bain menstruel

Piscine et plage : 3 bons réflexes à adopter pour préserver l’hygiène intime

La piscine, la plage ou la mer ne sont pas toujours synonymes de détente et de relaxation. Toutes peuvent aussi être source de problèmes intimes. D’ailleurs, elles, y compris les maillots de bain mouillés, le chlore, le sable, l’humidité, etc., sont quelques-unes des responsables du trouble de la flore vaginale qui favorise souvent des infections au niveau du vagin. Pour éviter ces problématiques, il n’est jamais question d’empêcher les femmes à se baigner et de fuir les stations balnéaires et la piscine. Au contraire, elles doivent en profiter, mais sont tenues de suivre les bons gestes pour une bonne santé intime. Voici quelques précautions à respecter absolument.

Bien sécher la partie intime après chaque baignade

Il est bon de souligner que l’humidité et la chaleur ambiante sont de bonnes conditions de prolifération de petites levures qui sont présentes naturellement dans le vagin. En grande quantité, ces petits champignons provoquent des infections, dont les mycoses. Pour les prévenir, il est on ne peut plus conseillé de bien sécher votre partie intime après chaque baignade. Pour ce faire, utilisez une serviette propre et sèche.

Si vous avez envie de vous relaxer sur le bord de la piscine ou la plage, pensez à enlever votre maillot de bain mouillé. Le contact long de celui-ci avec le vagin créera un terrain d’accroissement de champignons responsables d’infections urinaires et vaginales, dont les mycoses. Même si vous portez un maillot de bain menstruel, il va falloir le changer en un sec.

Bien la rincer après la baignade

Si vous ne voulez plus vous baigner, pensez à bien rincer votre partie intime avant de rentrer. Pour ce faire, n’utilisez pas l’eau de la piscine ou l’eau de la mer, mais plutôt l’eau du robinet. Du coup, prenez une douche. Mais attention, les douches vaginales ne sont pas conseillées, car cela rend acide le pH du vagin. La partie intime qui est déjà autonettoyante se rince tout simplement.

Après le rinçage, puis le séchage avec une serviette bien propre et sèche, appliquez une crème protectrice. Privilégiez celle qui a la capacité d’assécher la peau. Vous pouvez facilement trouver en pharmacie des soins adaptés pour votre partie intime, dont ceux à appliquer avant la baignade. Ces derniers servent de barrière protectrice pour protéger la peau contre les produits nocifs de la mer et de l’eau de la piscine.

Privilégier les probiotiques pour maintenir la santé intime

Les probiotiques connus également sous le nom de « bactéries saines » sont bons pour la santé du vagin. Ils ont la capacité d’empêcher l’augmentation de microorganismes nocifs non seulement dans le vagin, mais aussi dans l’intestin. Leur principale mission est alors de régénérer la flore vaginale et intestinale, mais aussi de maintenir leur équilibre.

Surtout les produits laitiers fermentés, dont les yaourts, en contiennent. N’hésitez pas donc à en faire une cure pour une bonne santé. En cas d’irritations, vous pouvez également utiliser l’huile végétale d’onagre pour vous soigner efficacement. En usage externe, c’est un remède efficace contre la sécheresse intime. Aussi, elle évite les irritations. Prise par voie orale, elle soulagerait les douleurs menstruelles.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *