26 juin 2024
aide-soignante libérale

Les défis et récompenses du métier d’aide-soignante libérale

Récemment, les aides-soignants accusent de plus en plus le coup d’un cruel manque de reconnaissance. Exerçant alors en collaboration avec des infirmiers, elles n’ont pas de légitimité professionnelle. Reconnaître, enfin, leur expertise sera une avancée sans commune mesure vers une évolution du statut. De même, si l’on prend le temps d’identifier clairement les actes qu’ils réalisent sur le terrain. Et ce, de façon légale ou officieuse. Mais jusqu’ici, ces professionnelles de la santé sont mises à l’épreuve dans leur vie quotidienne.

Exercer en tant qu’aide-soignante libérale : quels en sont les défis ?

Travailler comme aide soignante libérale présente plusieurs défis qui nécessitent une attention particulière. Tout d’abord, elle peut être confrontée à la concurrence professionnelle. En effet, ce métier est en compétition avec d’autres professionnels de santé. C’est par exemple le cas des infirmiers libéraux. Et ce, surtout dans les zones auxquelles la densité de soignants est élevée. Ensuite, en matière de gestion administrative. Elle peut s’avérer complexe, avec la nécessité de s’occuper de la facturation, de la comptabilité. Y compris les diverses obligations réglementaires.

Par ailleurs, il est crucial pour un aide-soignant de maintenir à jour ses compétences professionnelles. Cela implique souvent de suivre des formations continues. De la même manière, rester informé des dernières pratiques de soins. Voilà aussi un autre défi dans ce statut professionnel libéral. Et ce, en plus de trouver un équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée. Une chose qui peut être difficile en raison des horaires pouvant être irréguliers. Venant s’ajouter à cela, les demandes des patients qui peuvent survenir à tout moment.

D’autres challenges de ce professionnel de santé

Entre temps, l’engagement de la responsabilité légale est un aspect tout aussi important pour un aide-soignant. La raison est simple : il est directement responsable de ses actes professionnels. Et ce, en tant que libérale. Le problème avec cette situation, c’est que la rémunération peut varier. Alors, la stabilité financière n’est pas toujours garantie, surtout au début de la carrière.

Entre autres, établir une communication efficace avec les patients et leurs familles est essentiel. Toutefois, cela peut être un véritable défi pour un aide-soignant libérable. C’est notamment le cas avec des patients difficiles ou dans des situations émotionnellement chargées. Malgré tout, cela ne devrait pas décourager les aides-soignantes désireuses de se lancer en libéral. Ces défis doivent plutôt être considérés comme des aspects à gérer avec soin. Et ce, pour réussir dans cette voie professionnelle.

L’aide-soignant : un couteau suisse au service du patient

En fait, l’aide-soignante libérale est au cœur de la relation soignant-soigné. Elle inscrit l’ensemble de ses actions dans une démarche d’aidant professionnel. Sa principale occupation est de prodiguer des soins dits de « base ». À ce titre, elle est un acteur incontournable de la prise en soin globale du patient. Évidemment, cette professionnelle représente le supplément d’âme des établissements de santé. Et ce, bien sûr, grâce à l’aspect relationnel majeur de sa fonction. Toutefois, les compétences d’un aide-soignant ne sauraient être cantonnées derrière cette unique qualité humaine. Les exigences de la chaîne santé ont fait ruisseler de nouvelles attributions « officieuses » vers les aides-soignants. De même pour les contraintes sous couvert plus ou moins officiel. Alors, une attention particulière a été portée aux aides-soignants dont les conditions d’exercice ont évolué. Et ce, sans que les conséquences en soient tirées.

Par la force des choses, l’aide-soignante a donc modifié son regard de soignant et ses pratiques. Nous pouvons en conséquence les considérer comme des professionnels de santé ayant développé une expertise soignante. Et ce, dans de vastes domaines de compétences allant de l’hygiène à la collectivité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *