25 juin 2024
devenir aide-soignante

Que savoir pour devenir aide-soignante en 2023 ?

Parmi les nombreux secteurs d’activités qui existent actuellement, le secteur médical est un secteur qui n’arrêtera jamais de recruter du personnel. Ce secteur recouvre également plusieurs métiers comme celui des aides-soignantes.

Les missions et responsabilités d’une aide-soignante

Une aide-soignante est une personne qui veille aux soins et au bien-être d’une personne malade. Généralement, elle travaille en collaboration avec un infirmier dans un centre de santé comme des hôpitaux, des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), des cliniques, des centres de rééducation et de convalescence, etc. Elle doit être la personne la plus proche du patient puisqu’elle va informer les médecins ou les infirmiers de l’évolution de l’état de la personne malade. De ce fait, de nombreuses responsabilités attendent les aides-soignantes comme donner les soins de bases aux patients, porter assistance aux patients pour les aider à effectuer les gestes du quotidien en cas de perte d’autonomie (se déplacer, manger, dormir, faire la toilette, etc.), administrer certains médicaments aux patients après avoir reçu l’approbation du soignant, nettoyer et désinfecter la chambre et les affaires du patient, assister les infirmiers pendant des opérations complexes, etc. Si le métier d’aide-soignante vous intéresse, commencez par voir l’exemple de cv pour aide-soignante.

Les compétences et les qualifications requises pour être aide-soignante

Face aux nombreuses responsabilités qui incombent aux aides-soignantes, des compétences et qualifications particulières sont exigées. D’abord, vous devez avoir une bonne aisance relationnelle. En étant aide-soignante, vous serez amené à vous occuper de différents et nombreux patients au cours de votre carrière. Pour faciliter votre travail, il est important que vous sachiez comment communiquer avec chacun d’eux en ayant de l’empathie et un bon sens de l’écoute. En plus des multitudes de responsabilités qui vous attendent, le travail des aides-soignantes présente également des difficultés par rapport aux horaires de travail (nuit, week-end et jour férié), il est essentiel que vous ayez une bonne condition physique pour être bien performant. Le quotidien dans un centre de santé rime avec stress, il faut de ce fait que vous sachiez comment gérer la pression et le stress mais surtout garder votre calme lors des situations d’urgence. Le sens de l’organisation est également une qualification importante pour faciliter le travail.

Les diplômes exigés pour devenir aide-soignante

Pour devenir aide-soignante, il faut suivre une formation en la matière entre 10 et 18 mois dans un centre de formation dépendant d’un hôpital. Pour accéder à cette formation, il faut réussir le concours d’entrée. A la fin de cette formation et après des stages obligatoires, vous allez obtenir le diplôme d’État d’aide-soignant ou DEAS. Pendant cette formation, vous avez aussi la possibilité de choisir une spécialisation qui vous permettra de devenir par exemple ambulancier, aide à domicile, auxiliaire de vie sociale, etc. A titre d’information, il est possible de devenir aide-soignante sans diplôme grâce à la Validation des acquis de l’expérience ou VAE. Le VAE est un certificat qui permet de reconnaître les compétences professionnelles d’une personne après avoir exercé une activité professionnelle au bout d’un certain temps. En ce qui concerne les aides-soignants, ce certificat est délivré après avoir justifier d’une expérience de minimum 1607 heures.

L’évolution de la carrière des aides-soignantes

Après des années d’expériences en tant qu’aide-soignante, vous aurez la possibilité d’évoluer en tant qu’assistant médical ou devenir infirmier en participant aux épreuves de sélection en soins infirmiers auprès des instituts de formation. Mais vous pouvez également au bout d’un certain temps, exercer votre métier à domicile ou encore créer une entreprise de services à la personne. Toutefois, il est important de savoir que les activités de ces entreprises sont en général limitées. Vous ne pouvez qu’assister les enfants de moins de trois ans et les personnes âgées de plus de 60 ans handicapées et atteintes de troubles chroniques.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *