26 juin 2024
rythmes circadiens

Tout savoir sur les rythmes circadiens

Aptitude innée à chaque personne, l’horloge biologique est un mécanisme de régulation très important. En réalité, c’est elle qui permet le séquençage des diverses activités de la journée. Comme vous le savez, cette routine s’impose à l’organisme de façon indépendante. Ainsi, selon les moments, vous constaterez des variations de température corporelle ou encore une alternance veille-sommeil. Il s’agit notamment de la manifestation des rythmes circadiens. Que faut-il réellement savoir de ces mécanismes physiologiques ? Explications.

 Qu’est-ce que le rythme circadien ?

Du latin circa (tour) et dies (jour), le rythme circadien désigne un cycle d’une durée totale de 24 heures. Cette alternance s’exprime de diverses manières tant internes qu’externes. La manifestation la plus remarquable du rythme circadien est assurément l’alternance veille-sommeil. L’un des exemples qui illustre le mieux ce phénomène est bien le cycle d’activité chez les animaux diurnes et nocturnes.

En observant ces créatures, vous remarquerez qu’à la tombée de la nuit, les bêtes du jour disparaissent. A contrario, la faune nocturne s’éveille et est très active. Comme vous le savez, l’humain est également un animal diurne. En réalité, son sommeil ne dépend donc pas nécessairement de la qualité de son achat matelas. Cependant, les diverses évolutions technologiques lui permettent de résister quelque peu à ce rythme.

Principe de fonctionnement du rythme circadien

Loin d’être un phénomène banal, le rythme circadien a un impact indéniable sur l’activité générale de l’organisme. En ce qui concerne l’alternance sommeil-éveil par exemple, il a un mode de fonctionnement bien précis.

Déroulement du rythme circadien

Si vous l’ignoriez, sachez que les yeux jouent un rôle fondamental pour l’Homme. La majorité des informations sont reçues par ces organes. Elles sont ensuite traitées par un type de neurone appelé ganglions rétiniens. En outre, les données collectées sont intrinsèquement liées à l’intensité de la lumière. Ainsi, selon l’information reçue, les ganglions contrôlent deux hormones singulières. Il s’agit de la mélatonine et de la sérotonine

Mélatonine et sérotonine

Le rôle de ces deux substances est essentiel au mécanisme de récupération. En effet, la mélatonine aide à l’endormissement tandis que la sérotonine est liée à l’humeur et au dynamisme. Durant la journée, les ganglions sécrètent de la sérotonine afin de favoriser le dynamisme et la réalisation des tâches journalières. Puis, à la tombée de la nuit la production de sérotonine baisse et celle de mélatonine augmente. Vous vous sentirez alors de plus en plus fatigué jusqu’à atteindre le sommeil. Vous comprendrez donc l’influence de la lumière sur l’organisme. Cependant, il faut noter que chez l’Homme, le rythme circadien est subjectif.

Influence de la modernité sur les rythmes circadiens

Comme mentionné plus haut, la routine des Hommes était originellement basée sur la course du soleil. Cela s’observe encore dans certaines régions du globe où les habitants se réveillent et se couchent avec la sphère lumineuse. En revanche, dans les milieux développés, pendant que certains dorment la nuit, d’autres sont en éveil et inversement.

De même, la plupart des activités s’effectuant en intérieur, la lumière artificielle est plus utilisée. De ce fait, l’horloge biologique est déséquilibrée et des conséquences s’observent. Ce sont notamment la fatigue, l’insomnie ou encore la dépression. Afin de pallier cette situation, des solutions telles que l’achat de matelas plus confortable ou de lampes biologiques sont expérimentées.

Les différentes périodes des rythmes circadiens

D’une façon générale, les rythmes circadiens s’échelonnent sur trois moments précis. Ce sont notamment l’acrophase, le nadir et le mesor.

L’acrophase

Observable entre 10 et 11 heures du matin, c’est le moment du pic. La sécrétion de mélatonine a été interrompue quelques heures plus tôt. Le sujet est au meilleur de sa forme et mène efficacement ses activités.

Le nadir

C’est la période du creux et elle survient généralement aux environs de 14 heures. Le sujet ressent alors quelques coups de fatigue et les ganglions rétiniens déclenchent la production de sérotonine. Il faut dire que certaines personnes cèdent à la sensation de fatigue et font une sieste.

Le mesor

Cette phase est la dernière de la journée et survient entre 19 et 20 heures. Il s’agit d’un moment intermédiaire où le sujet se sent légèrement fatigué. En effet, les glandes rétiniennes commencent à libérer la mélatonine dans le sang. Vous constaterez alors que selon les individus, l’heure du coucher sera plus ou moins rapprochée.

Le rythme circadien au plan interne

Outre l’alternance éveil-sommeil, le rythme circadien a aussi un impact sur le mode de fonctionnement interne de l’organisme. Sur une durée de 24 heures par exemple, à 2h du matin, le sujet doit être profondément endormi. À 4h30, vous constaterez une baisse de sa température corporelle. À 6h45, la pression sanguine sera élevée puis à 7h30, la production de mélatonines sera achevée. Une heure plus tard, soit à 8h30, les mouvements intestinaux entreront en activité. Il est alors recommandé de prendre un petit-déjeuner à ce moment.

De même, l’organisme procédera à une sécrétion maximale de testostérone. Par contre, à 14h30, le sujet sera quelque peu fatigué. Sa coordination ainsi que son temps de réaction seront plus lents. À 17h, la force musculaire ainsi que l’efficacité cardio-vasculaire seront excellentes. En revanche, à 18h30 le soleil sera quasiment couché. Vous constaterez alors une réduction de votre pression sanguine. À 19h, votre température corporelle sera plus élevée et à 21h commence la sécrétion de mélatonine. A partir de 22h30, les mouvements intestinaux s’interrompent pour ne reprendre que le lendemain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *