COVID-19 : Comment intervenir dans de bonnes conditions chez les personnes fragiles ?

COVID-19 : Comment intervenir dans de bonnes conditions chez les personnes fragiles ?

26 janvier 2021 0 Par Sarah

L’apparition de la COVID-19 est venue complètement chambouler les méthodes de travail des aidants à domicile. Auparavant, des mesures d’hygiène étaient plus ou moins prises. Aujourd’hui, elles deviennent indispensables, il faut même les renforcer davantage. Les personnes qui ont besoin d’un aidant sont souvent fragiles. Elles peuvent donc facilement contracter la COVID-19.

Nous ne connaissons pas encore réellement bien ce virus et n’importe qui peut se retrouver dans un état grave à cause de lui. Nous allons donc vous donner quelques conseils pour pouvoir continuer à intervenir chez les personnes fragiles sans risquer pour leur sécurité et pour leur santé. Pareillement, ces gestes peuvent vous permettre de ne pas l’attraper non plus.

Le port du masque

Le port du masque est une des manières les plus efficaces de protéger les autres d’autant plus si vous êtes aide à domicile. Ce n’est pas pour rien s’il est obligatoire dans tous les endroits clos. Si vous avez simplement un masque chirurgical ou en tissu, il va protéger la personne fragile. Essayez de vous procurer un masque FFP2 pour que vous soyez tous les deux en sécurité. Si vous avez le statut d’une aide a domicile, vous pouvez demander à votre pharmacie.

Il faut rappeler que le masque doit impérativement se changer toutes les 4 heures. Au-delà, son efficacité est compromise. De même, si vous avez tendance à transpirer, sa durée de vie diminue. Changez-le dès qu’il est légèrement humide. Il peut être bon de préciser que le masque ne se porte pas sous le nez ou sous le menton. Il doit obligatoirement couvrir tout le bas de votre visage pour empêcher vos postillons de voler dans l’air par conséquent sur la personne fragile.

Aérer

Selon les autorités sanitaires, la plupart des contaminations ont lieu dans un endroit clos où la ventilation est mauvaise. Dès que vous entrez chez la personne fragile, ouvrez les fenêtres pour renouveler l’air. De toute façon, il est recommandé d’aérer au moins 10 minutes par jour.

En faisant entrer et sortir l’air pendant votre présence, vous allez permettre au virus d’avoir une chance de sortir de la maison. En effet, on savait que le virus peut se transmettre par la salive, mais il peut aussi être diffusé par aérosol. Dans ce cas, il peut rester plusieurs heures dans l’air et toucher toutes les personnes qui vont entrer dans la pièce.

Garder plus d’un mètre de distance

Si vous êtes en présence de personnes sensibles, le simple port du masque ne suffira pas à les protéger. Essayez tant bien que mal de respecter au moins un mètre de distance. Nous savons à quel point les personnes fragiles sont souvent isolées et cherchent un contact humain dès qu’elles en ont l’occasion, mais gardez à l’esprit que nous sommes en pandémie. Vous gardez vos distances principalement pour les protéger. Vous pouvez discuter, mais en gardant vos distances physiques. C’est terminé les embrassades et les étreintes pendant un petit moment. Si vous devez travailler dans une pièce, demandez à la personne fragile d’aller dans la pièce voisine.

Porter du matériel de protection

Encore une fois, les mesures que vous allez prendre vont protéger la personne fragile que vous aidez. Si vous devez effectuer des gestes sensibles comme la toilette, vous n’allez plus pouvoir respecter un mètre de distance entre vous. Il faut alors redoubler de vigilance. Portez un masque, des gants, une blouse chirurgicale, et même des lunettes de protection. Il vaut mieux en faire trop que pas assez.

Quand vous nettoyez des surfaces, portez des gants pour éviter que vos mains ne viennent contaminer le lieu. D’ailleurs, lavez-vous les mains après chaque tâche. Avant même d’entrer dans la maison, utilisez une solution hydroalcoolique. Si vous le pouvez, désinfectez ce que vous avez touché avec des lingettes adaptées.

Rester vigilant en dehors de ses heures de travail

La meilleure façon de s’assurer de la protection des personnes fragiles que vous allez aider est tout simplement de faire attention en dehors de vos heures de travail. Le but est bien entendu de ne pas devenir porteur du virus lorsque vous exercez vos activités d’aide à domicile. Essayez donc un maximum de respecter les gestes barrières recommandés par les autorités sanitaires. Voyez un minimum vos proches. Ne faites pas la fête et évitez les embrassades même avec votre propre famille.

Dès que vous êtes en dehors de chez vous, portez un masque. Lavez-vous fréquemment les mains. Pour vous rendre à votre travail, évitez les transports en commun ou du moins les heures de pointe pendant lesquelles tout le monde est l’un sur l’autre. Préférez plutôt prendre votre véhicule personnel. Nous avons pu voir à quel point la transmission peut être rapide. Si vous l’attrapez, vous pouvez alors contaminer toutes les personnes sensibles chez qui vous travaillez surtout si vous êtes asymptomatique.