15 juillet 2024
Test ADN

Prouver l’existence d’un lien de filiation biologique en effectuant un test ADN

Une recherche ADN peut être engagée pour de nombreuses raisons : l’établissement d’une lignée paternelle ou maternelle, la recherche des origines ethniques ou le dépistage de maladies génétiques héréditaires. En France, faire un test ADN n’est possible qu’avec l’accord d’un juge du tribunal de grande instance. Quelles que soient vos motivations, vous devrez saisir la justice pour réaliser une analyse ADN.

Pourquoi effectuer un test ADN ?

Les tests ADN sont des examens génétiques réalisés dans un objectif précis. Le plus souvent, ils visent à prouver l’existence d’un lien de filiation biologique entre deux personnes, qui sont un enfant et son prétendu père. C’est justement la raison pour laquelle les tests de paternité sont très encadrés en France.

Les résultats des tests permettent d’affirmer ou d’infirmer un lien de parenté. Ils permettront ensuite de réaliser d’autres actions juridiques, comme la reconnaissance de paternité, la demande ou la suppression d’une pension alimentaire, les dommages et intérêts… Les tests génétiques sont des analyses infaillibles, qui vous donnent les réponses à toutes vos questions. l l l 

Dans le cas d’un test de paternité, les résultats offrent une probabilité de 99,99%. Ils sont toutefois variables dans le cas d’une recherche généalogique, étant donné que les données génétiques de la personne seront comparées à celles contenues dans la base de données du laboratoire. l l l 

Test ADN France législation : que prévoit la loi ?

Les analyses ADN permettent de dissiper tous les doutes sur la parentalité. Si elles peuvent être réalisées librement dans plusieurs pays européens, ce n’est pas le cas en France où un test ADN de paternité ne peut être fait en-dehors d’une procédure judiciaire. De même, le consentement des personnes concernées est indispensable. Le père présumé, la mère et l’enfant mineur doivent donner leur approbation concernant le prélèvement de leur ADN. Les parents pourront exercer l’autorité parentale pour donner l’accord de l’enfant. Lire cet article sur le test ADN France. l l

Le père prétendu peut donc refuser de donner son accord, mais libre ensuite au juge d’interpréter ce refus tel un aveu de paternité. Si vous avez à disposition les résultats d’un test réalisé en ligne, ils ne seront pas recevables devant un tribunal. En revanche, ils vous permettront d’engager une action en justice en toute connaissance de cause, d’autant plus que la procédure peut prendre deux ans. l l 

Il faut noter qu’en France, un test ADN ne peut être effectué que dans les cas suivants :

    • Pour une recherche de paternité
    • A des fins médicales
    • A des fins scientifiques

Comment réaliser un test ADN ?

Quel que soit le type de test qui vous intéresse, la procédure est toujours la même :

    • Choisir un laboratoire pour commander un kit de test ADN
    • Faire le prélèvement d’échantillon de salive qui contient les marqueurs génétiques
    • Envoyer les données génétiques au laboratoire en vue d’une analyse
    • Recevoir les résultats par courriel ou par la poste

Dans certains cas, une prise de sang est également possible. Elle fournit la même précision que les échantillons de salive, à condition que ces derniers soient recueillis correctement. l l l l l 

Il est fortement conseillé de choisir un laboratoire sérieux et agréé par l’État. C’est votre meilleure garantie pour avoir des résultats fiables. Si la procédure de demande s’avère souvent très longue, les résultats sont obtenus en seulement quelques jours, une fois les prélèvements faits.

Pour réaliser un test de paternité, comptez entre 500 et 1000 €. Le coût varie généralement selon le niveau de précision fourni par le laboratoire. Dans tous les cas, assurez-vous de toujours bien respecter la loi car quiconque l’enfreint risque une amende allant de 3500 à 15000€, avec une peine d’un an d’emprisonnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *