26 février 2024
L’argent Colloïdal

L’argent Colloïdal : histoire et bienfaits

Au cours des dernières décennies, les antibiotiques de synthèse ont remplacé l’utilisation de l’argent colloïdal dans la médecine moderne. Pourtant, l’argent colloïdal tout comme l’or colloidal, qui a été largement utilisé par les médecins pendant un demi-siècle, notamment pendant la Première Guerre mondiale, est un antibiotique naturel très efficace. Cependant, il est tombé en désuétude jusqu’à récemment, lorsque des études ont montré que les antibiotiques de synthèse étaient incapables d’éliminer complètement les microbes responsables de nombreuses maladies. Depuis lors, l’argent colloïdal a retrouvé sa popularité en tant que remède naturel efficace contre les infections.

L’argent et l’or colloidal reviennent en force

L’argent colloïdal ou l’or colloidal est une solution liquide composée d’eau ultra pure distillée de haute qualité et de minuscules unités de molécules et d’ions d’argent. Les effets bénéfiques de l’argent colloïdal sur l’organisme sont dus aux propriétés spécifiques de l’argent, un métal précieux connu depuis l’Antiquité et utilisé en médecine orientale. Ces effets ont été confirmés par des preuves scientifiques solides.

Après des tests en laboratoire, le Dr Henri Crooks a écrit dans son livre intitulé « Use of Colloids in Health and Disease » que la plupart des antibiotiques ne sont capables de tuer qu’une partie des agents responsables de maladies, tandis que l’argent colloïdal peut combattre environ 650 maladies en raison de ses propriétés germicides puissantes. Il a constaté que l’argent colloïdal peut tuer tous les types de microbes en moins de six minutes et est particulièrement efficace contre les troubles intestinaux, sans présenter de danger lorsqu’il est utilisé à des concentrations élevées.

L’histoire de l’argent colloidal

Les civilisations anciennes utilisaient des récipients en argent pour stocker et consommer de la nourriture et de l’eau afin d’éviter la contamination bactérienne. Les riches avaient l’habitude de manger avec des couverts en argent et de boire dans des gobelets d’argent pour garantir une présence constante d’argent dans leur sang. Les propriétés naturelles des colloïdes tout comme les nanoparticules d’argent à tuer les germes et les bactéries stérilisaient la nourriture et les liquides utilisés dans cette argenterie de luxe. Les empereurs chinois utilisaient même des baguettes en argent pour rester en bonne santé. L’argent a été utilisé à des fins médicinales depuis l’Antiquité. En Grèce, Hippocrate l’a utilisé pour faciliter la cicatrisation des plaies, tandis que les Romains ont utilisé le nitrate d’argent pour traiter les infections. Au Moyen Âge, les cuillères en argent étaient placées dans la bouche des nourrissons pour les protéger des maladies. Au cours des siècles, des médecins et des philosophes célèbres tels que Gerber et Avicenne ont également recommandé l’utilisation de l’argent à des fins médicinales. Au XIXᵉ siècle, l’argent colloïdal a été introduit en médecine, et il est encore utilisé pour traiter les infections cutanées. L’argent a également été utilisé pour préserver les aliments et retarder leur détérioration, par exemple en Amérique où les colons mettaient des pièces de monnaie en argent dans leurs bidons de lait.

Ses bienfaits

L’argent et l’or colloidal sont de plus en plus utilisés pour ses effets bénéfiques sur notre organisme. Il est réputé pour éliminer les bactéries et les virus nocifs, stimuler le système immunitaire, et contribuer à la cicatrisation et à la régénération cellulaire. Il peut également aider à améliorer l’oxygénation du sang et à accroître les capacités physiques et de récupération.

Des tests scientifiques ont montré que l’argent colloïdal peut guérir de nombreuses pathologies, telles que les maladies oculaires, les maladies respiratoires, les maladies de la peau, les maladies buccales et dentaires, les maladies de l’appareil génito-urinaire, les maladies du système digestif, ainsi que d’autres maladies telles que l’arthrose, la fibromyalgie et les rhumatismes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *