26 juin 2024
Devenir aide-soignante libérale

Devenir aide-soignante libérale : Guide complet pour les professionnels de santé

Devenir aide-soignante est un choix de carrière passionnant et enrichissant. Effectivement, ces professionnels de la santé jouent un rôle clé dans le bien-être des patients. D’abord, en les aidant dans leurs activités quotidiennes. Ensuite, en leur offrant un soutien émotionnel.

Une aide-soignante libérale : qu’est-ce que c’est au juste ?

Une aide-soignante libérale est une professionnelle de la santé exerçant son métier de manière indépendante. Et ce, bien sûr, sans être employée par un établissement de soins. En général, elle intervient auprès des patients à domicile. Mais aussi dans des structures collectives telles que les maisons de retraite, les centres de réadaptation, etc. L’objectif étant de leur prodiguer des soins de base. Ces professionnelles de la santé se chargent également de les assister dans leur activité quotidienne. En plus de cela, ce statut offre une grande flexibilité et une large autonomie. Permettant ainsi à l’aide-soignante de gérer librement son emploi du temps et sa patientèle.

Pour exercer en tant qu’aide-soignante, il va falloir obtenir le diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS). Pour info, ce diplôme se prépare en 10 mois et comprend une partie théorique. Et ce, en plus d’une partie pratique réalisée sous forme de stages professionnels. La formation au DEAS est accessible à tous par concours.Mais ces candidats doivent être âgés d’au moins 17 ans. Devenir aide-soignante libérale est sans condition de diplôme. Concernant le concours d’entrée en institut de formation d’aides-soignants, elle comporte deux épreuves. D’abord, un test écrit d’admissibilité. Puis, une épreuve orale d’admission. Une fois le diplôme d’aide-soignant obtenu, il est immédiatement possible de choisir le statut libéral. Toutefois, cela implique de suivre certaines démarches administratives. Mais aussi de respecter des obligations légales spécifiques. Pour ce faire, elle doit s’inscrire auprès de l’URSSAF. C’est le diminutif de l’Union recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d’allocations familiales.

La seconde étape est de choisir un statut juridique pour son entreprise. Elle est valable pour un autoentrepreneur, une entreprise individuelle, une société, etc. En fait, ce choix aura des conséquences sur la fiscalité et les charges sociales.  Y compris les responsabilités de cette professionnelle. L’étape suivante consiste en la souscription d’une assurance professionnelle. En tant que telle, l’aide-soignante libérale doit souscrire une assurance couvrant sa responsabilité civile professionnelle. Celle-ci est obligatoire et permet de se protéger contre les éventuels risques. Surtout celles qui sont liées à son activité.

Opter pour le statut d’aide-soignante libérale : quels avantages ?

L’un des premiers avantages d’être une aide-soignante libérale est l’autonomie. Comme il a été dit précédemment, elle est libre de gérer son activité comme elle le souhaite. Et ce, sans avoir à rendre de comptes à un employeur. Le second avantage concerne la flexibilité. Comme nous pouvons le constater, le travail en libéral permet de mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle. C’est possible puisqu’elle peut aménager son emploi du temps en fonction de ses contraintes. Mais aussi en fonction de ses préférences.

Par ailleurs, comme nous l’avons mentionné plus haut, cette professionnelle intervient directement au domicile des patients. L’avantage est qu’elle établit une relation privilégiée avec ceux qu’elle accompagne au quotidien. Côté rémunération, elle est plus attractive que le salariat. Bien que les revenus soient variables en fonction de la patientèle et du tarif pratiqué.  Il est à noter que d’autres métiers d’aide à la personne existent. De plus, nous pouvons le faire sous le statut d’autoentrepreneur.

Pour tout dire, exercer en tant qu’aide-soignante libérale est une option intéressante. Surtout, pour celles et ceux qui souhaitent vivre pleinement leur vocation. Et ce, tout en conservant une certaine indépendance. D’autant plus que ce statut professionnel offre de réelles opportunités de carrière et d’épanouissement person

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *